L'histoire de la voyance | Voyance.org
Accueil
Astrologie
Parapsychologie
Voyance
Partenaire

Survol Historique

Survol historique de la voyance
Depuis la nuit de temps, et notamment depuis que l'homme existe, pouvoir lire dans l'avenir a toujours été un fantasme, comme celui de voler. Il en est meme parfois sorti des systèmes de société bien précis, exemple : à Delphes, dans la Grèce antique on venait consulter l'Oracle en demandant à ces prêtresses, les pythies, d'interpréter leurs visions. On le retrouve dans la mythologie où par exemple une oracle dévoile au père d'Œdipe la punition qu'Apollon lui a reservé s'il a un fils.

Au cours des âges et au fil du temps, la voyance a utilisé différents supports : le ciel, l'eau, les comètes, les eclipses et les astres en général. Au Sud de la Mésopotamie (Irak actuel), la civilisation de Sumer jeta les bases de l'astronomie et l'astrologie autour de 2500 avant J.C. 1 000 ans avant J-C., dans la région du golfe du Mexique, les Olmèques posent les bases d'une astrologie qui sera adoptée ensuite par les civilisations toltèque, maya et aztèque. Aujourd'hui encore, dans les Andes Centrales, les paysans continuent d'utiliser un système de prédiction du climat datant de l'empire Inca, basé sur l'observation des Pléiades, afin de déterminer la date propice à la plantation des pommes de terre.

Petit détail, dans la Bible notamment, il y a un passage qui interdit explicitement la voyance : "Qu'on ne trouve chez toi personne qui fasse passer par le feu son fils ou sa fille, qui s'adonne à la divination, aux augures, aux superstitions et aux enchantements, qui ait recours aux charmes, qui consulte les évocateurs et les sorciers, et qui interroge les morts.". L'évocation détaillée de ces pratiques mantiques laisse à penser qu'elles étaient alors répandues parmi les populations contemporaines des Hébreux, dans cette région du monde.

Autour du Ier au IVe siècle, en Grèce et à Rome, certains voyants prétendaient lire l'avenir dans les entrailles des animaux. A la même époque, mais en Asie, se développe le Yi King, une méthode voyante qui se base sur l'enseignement Taosite. Des plantes psychotropes sont parfois utilisées pour accéder aux visions prophétiques : le soma, une boisson hallucinogène utilisée en Inde antique par les prêtres, leur permettait ainsi de « voir les dieux ». Cette pratique de consommation d'hallucinogènes à des fins divinatoires trouve probablement son origine dans les sociétés primitives et le chamanisme.

Durant le Moyen Age, en Afrique du Nord, ce sont les astres qui prédisent l'avenir, et les peuples d'Afrique du Nord inventent l'astronomie ! Nostradamus fût un astrologue reconnu de son vivant (qui rencontrait et conseillait nombre de personnalités); il a écrit un ouvrage dans lequel il dévoile, selon lui, tous les événements qui devraient se dérouler jusqu'en 2060 environ, date selon lui de la fin d'un monde. De manière générale, diverses disciplines constituent les "arts divinatoires" : tarot, astrologie, boule de cristal, etc. Ces pratiques sont bien implantées dans la société, on estime que 21% des femmes et 9% des hommes en France ont déjà rencontré au moins une fois un ou une voyant(e). Le chiffre d'affaire annuel global des quelques 100 000 professionnels de la voyance et de l'occulte est évalué en ce début de XXIe siècle à près de 3 milliards d'euros, ce qui représente environ 15 millions de consultations par an.


Contact
Cartomancie
Spiritisme
Paranormal
Sorcellerie
Divination

Voyance | Voyance